L’ ERE NARA (710-794).

Jianzhen (ou Ganjin) (鉴真ou鉴真; 688-763) était un moine chinois qui ont contribué à propager le bouddhisme dans le Japon . Dans les onze ans de 743 à 754, Jianzhen tenté de se rendre au Japon environ six fois.

En 710 l’Impératrice Gemmei décide d’établir la capitale du Yamato à Nara, sous le nom de Heijô-Kyô. La nouvelle capitale va devenir la première grande cité Bouddhiste. Pas moins de 6 sectes ( Nanto Rokushu ) fondées par des moines japonais formé en Chine, notamment par Ganjin qui vont chercher à influencer de plus en plus la politique de l’Empereur. De splendides temples sont alors construits Yakushi-ji , toshodai-ji et le todai-ji. L’ époque Nara est marquée par l’éclosion artistique d’influence chinoise des Sui et des Tang. Formés par des Artisans coréens et chinois les Japonais maîtrisent l’ Art et la sculpture bois ou laques sur armature en bois.
C’est également la période des premiers signes de l’unité nationale. L’impératrice Gemmei demande que l’on mette par écrit les premières annales de l’histoire du Japon, sous le nom de Kojiki ( Chroniques des Choses anciennes ) en 712, suivi du Nihon Shoki ( Annales du Japon ) en 720.
Après la tentative de prise du pouvoir du moine Dokyo en 766. La civilisation voit s’affiner un caractère purement japonais, se libérant de l’influence de la Chine.