L’empire Yamato (300-710); Des mégalithes au Japon…

TUMULUS de Ishibutai. Asuka village se trouve à environ 20 km au sud de la ville de Nara, dans la région du Kansai de Honshu. Asuka a été le site de la première capitale du Japon, et c’est probablement là que le bouddhisme s’est établi dans le pays. Les premiers projets de construction majeurs en bois et en pierre ont été entrepris à partir du kofun au 7ème siècle dont cette pierre énigmatique Sakafune qui, à certains égards, ressemble aux dolmens et tumulus d ‘europe de l’ouest.
Vers 300 de notre ère, c’est le début de l’empire Yamato (300-710)
La période de Kofun est une subdivision de la période Yamato. Elle correspond à l’époque qui s’étend du IIIe siècle à la moitié du VIe siècle. Cette période débute avec l’invasion de cavaliers venus de Corée, qui vont progressivement conquérir une partie du Japon et créer le premier État japonais : le Yamato. Cette société va s’implanter définitivement et donner les bases culturelles du Japon. Cette ère est caractérisée par les « Kofu » , gigantesques tumulus en forme de « trou de serrure » où les dignitaires et chefs de guerre étaient ensevelis. C’est à cette période que naît le Shinto, religion caractéristique du Japon.
L’État de Yamato se développe assez vite, en annexant rapidement toutes les autres tribus déjà sur place. Dés 450, l’ensemble du Japon ( sauf le Nord ) et une partie de la Corée du Sud sont soumis.
La période Asuka commence  de 538 et se termine en 710. Cette période doit son nom au village d’Asuka où les empereurs installaient parfois leur capitale. En effet, ils la déplaçaient souvent. Selon la plupart des historiens, 538 est l’année où le bouddhisme fut introduit officiellement au Japon. En 594, le prince Shôtoku Taishi l ‘impose comme religion d’État et pose également en 604 les principes moraux et juridiques de l’État Japonais.
Influencé Par la Chine, dont le rayonnement  culturel s’étend à toute l’Asie , Les souverains Japonais adopteront les caractères d’écritures, la religion et l’administration.
En 701, le Code De taiho est promulgué (révisé en 718)., il règle le rôle des fonctionnaires nippons (recrutement, promotion rémunération) et les règles pénales. Quoique l’efficacité n’étant réelle que durant les 2 et 3 siècles qui suivront, le code Taiho sera appliqué jusqu’au début de l’ère Meiji, il sera alors abolit mettant fin à ce système féodal d’organisation de la Société.