Hishaku, l’épuisette en bambou.

Hishaku (柄 杓) est une louche faite de bambou pour ramasser soit de l’ eau chaude ou froide.

Cette louche est généralement utilisée près du bassin de lavage (chōzubachi) dans les jardins zen et sanctuaires shinto, pour se laver les mains, se purifier le corps et l’esprit en se rinçant la bouche avant d’adorer les dieux ou les Bouddhas. Un chōzuya ou temizuya (手水舎 ) est un pavillon de l’eau shintoïste pour les ablutions rituelles un rite de purification connu sous le nom de « temizu ».

Le « chōzubachi » a ensuite évolué pour devenir ce qu’on appelle un tsukubai (つくばい) qui est devenu un pilier de la cérémonie du thé japonaise. le Tsukubai est un petit bassin généralement rond  en pierre, alimenté par un tuyau en bambou (kakei) qui se trouve au sein de la cour qui entoure la maison de thé. En fait, il en existe différents types selon leurs grandeurs et leurs matières (plastique, métal) suivant leur utilité.

Enregistrer