LA PERIODE TAISHO (1912-1926)

Taisho tenno, nom posthume de Yoshihito (Tokyo, 1879-Hayama 1926), empereur du Japon (1912-1926). Dès 1921, il laissa la régence à son fils Hirohito.
A la mort de l’Empereur Meiji en 1912, le pouvoir passe à son fils, Yoshihito, qui règne sous le nom de Taishô. Mais ce dernier, atteint des suites d’une méningite est incapable d’occuper le pouvoir, et laisse les hommes politiques diriger le Japon. Le Japon déclare la guerre à l’Allemagne mais refuse de participer aux opérations en Europe (1914).Il obtiendra pourtant l’ensemble des anciennes possessions allemandes, dont plusieurs territoires en Chine, ce qui lui permet de consolider ses positions en Mandchourie, même s’il doit libérer la province du Liaodong, particulièrement stratégique. Occupation de Vladivostok (1917)
En 1919, de graves troubles éclatent en Corée, annexée en 1905 par le Japon. Lors des funérailles de l’ancien Empereur Coréen, des groupes nationalistes se révoltent contre l’occupant Japonais. La répression est terrible. En 1921, l’Empereur Taishô, souffrant, nomme son fils Hiro-Hito régent afin de gouverner à sa place.
Dans une ambiance politique libérale et marquée par un essor économique fort, le Japon est frappé le 1er Septembre 1923 par un immense tremblement de terre qui détruit une grande partie de Tokyo et Yokohama, faisant des centaines de milliers de morts, la plus grande partie succombant dans les incendies qui ravagent la ville construite en bois. L’empereur Taishô meurt en Décembre 1926.