Le Mame Maki ; l’exorcisation aux jets d’haricots grillés

Oni chassé à coups de jets de haricots (Hokusaï)

Le Setsubun est une fête nationale japonaise qui célèbre le 3 février l’arrivée du printemps selon l’ancien calendrier lunaire agricole (origine chinoise). La tradition moderne la plus connue du setsubun est le « Mamemaki », qui se tient la veille de l’équinoxe de printemps, au cours de laquelle les participants jettent des graines de soja ou des haricots grillées pour repousser les oni, sorte d’ogres – démons du folklore japonais. Les forces néfastes, incarnées par les ogres, sont soupçonnées d’envahir le foyer à chaque nouvelle année et d’être à l’origine de bien des malheurs. C’est donc en jetant par la fenêtre des maisons un de leurs aliments les plus détestés, le soja ou le haricot grillé en criant alternativement « Oni wa soto ! Fuku wa uchi ! »« Dehors les démons ! Dedans le bonheur ! » que les japonais tiennent à distance les oni et attirent la bonne fortune dans la maison.