Les différentes sortes de thés vert japonais

thé vert japonais genmaïcha arare Shizuoka

Le thé « thé » (ocha ) ou « le thé japonais » (nihoncha ). est la boisson japonaise par excellence. Les japonais dégustent le thé plusieurs fois par jour, depuis plusieurs siècles et de manière intensive depuis l’ère d’Edo, (créa tiondu Sadô ou l’art du thé). Malgré une baisse de sa consommation ces 20 dernières années, le thé revient en force gräce aux études scientifiques le valorisant et à de nouveaux packaging. Le thé vert est un thé non fermenté, contrairement au thé noir (fermenté) et au Oolung (mi-fermenté).

Thé vert (Ryokucha) est omniprésent au Japon. Il y a de grandes disparités de prix et de qualité dans les diverses productions japonaises. Néanmoins Le thé vert japonais le plus réputé serait celui de la région d’Uji de Kyoto. La préfecture de Shizuoka est également célèbre pour la qualité de son thé vert.

Sa fabrication à la vapeur permet d’ arrêter la fermentation
-Le thé vert plusieurs élément actif très bénéfique pour la santé
-La catéchine , efficace pour la prévention du cancer et a une action antibactérienne.
-La vitamine C qui stimule le système nerveux et lutte contre la fatigue.
-L’aminoacide ou théine stimulant e système cérébral.

Voici quelques variété de thé vert Japonais :

Le Sencha le plus courant (80% du thé vert japonais) , il est un peu amer et doux,Son côté frais et tonique par son apport en vitamine C et en catéchine (antioxydant). Il est conseillé pendant les pauses de travail pour son effet relaxant et pour son aide à la concentration. Sa couleur est jaunâtre et transparent

Le Gyokuro : 3 semaines avant la récolte, les feuilles sont privées de la lumière du soleil favorisant le développement important, par photosynthèse, de la théine et de la chlorophylle. C’est ce qui lui confère cette couleur si particulière, ce goût si fin, si doux et si concentré, sa couleur est jaune transparent.

Le Hôjicha : Pour son élaboration, on torréfie du Sencha ou du gyokuro, à haute température. Sans âpreté ni d’amertume ; il a un parfum très agréable ainsi qu’un goût très léger. Il contient peu de caféine et de tanin, peu stimulant donc, doux pour l’estomac. Il est apprécié aux repas pour son effet rafraîchissant et le soir, avant de dormir, pour son effet apaisant. La couleur des feuilles et du thé est brune.

Le Bancha est récolté en automne et constitue la qualité la plus basique des thés verts japonais. Ses feuilles sont très larges et la tasse est puissante. Quoique ne manquant pas de caractère, sa saveur est moins délicate qu’un sencha. Il est aussi moins riche en vitamines. Le Bancha est généralement trop « amer » pour les néophytes du thé vert japonais et présente peu d’intérêt pour les connaisseurs

Le Genmaicha (« le thé de riz brun ») est le nom japonais pour le thé vert combiné avec du riz brun grillé. Il est désigné parfois familièrement sous le nom du « thé pop corn» parce que quelques grains du riz éclatent pendant le rôtissage et ressemblent au pop corn. Ce type de thé a été à l’origine bu par les pauvres Japonais, car le riz a compensé le manque de thé, ce qui réduisait le prix du thé ; aujourd’hui il est bu par tous les segments de la société. Sa saveur est douce et agréable et combine la saveur herbeuse fraîche du thé vert avec la saveur de noix du riz.

Le Matcha Pour sa fabrication, on utilise les mêmes feuilles que pour le Gyokuro, seul le traitement change. On retire des feuilles les nervures ainsi que les tiges, puis on pile le reste de feuilles en poudre couleur jade. C’est le thé le plus bénéfique pour la santé puisque c’est la feuille réduite, et non une infusion, qui est consommée. Il est notamment riche en vitamines et en carotène.

Le kukicha signifie « Thé de tiges » car ce thé vert du Japon, naturellement faible en théine, est traditionnellement constitué par les tiges (dites « Kuki ») du théier. Composé de quatre cueillettes de thé Le kukicha donne un goût puissant et rafraîchissant, avec un arrière-goût rappelant l’algue à maki

Le mécha est à base de bourgeons de thé sélectionnés lors de la préparation du sencha ou du gyokuro. Très fort, il est plus efficace que du café pour se tenir éveillé.

retrouvez ces thés japonais sur la boutique en ligne

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer