NABEMONO, fondue japonaise.

Le nabe ou nabemono (casserole en traduction littérale) est un plat familial de l’hiver au Japon préparé dans une marmite. Nabemono est le terme générique pour tout ce qui est cuit à l’eau en marmite ou casserole. Il en existe de nombreuses variantes. Chauffé par un réchaud sur la table, on prépare une soupe –la plus simple étant juste de l’eau, souvent avec du bouillon de poisson, ou konbu (algues séchées)– dans une grande marmite. Selon les préférences, on fait cuire ensemble par exemple du chou chinois, kuzukiri, (nouilles de kuzu, transparentes), du tofu, itokonnyaku ou shirataki (vermicelles blancs), kinoko (champignons), du poisson, des huîtres, et de fines tranches de viandes (bœuf, porc) dans la marmite.

Les nabemono  les plus connus :

Le shabushabu est une fondue japonaise de viande de boeuf de qualité supérieure, coupée en très fines lamelles et plongée quelques secondes dans du bouillon très chaud. On fait cuire également dans le bouillon des oignons, du chou chinois, du tofu, des champignons, des carottes et des pâtes.

Le Sukiyaki composé de viandes et légumes sautés sur une plaque chauffante. Il correspondrait à une sorte de fondue mais avec du soja au lieu de fromage.

mais également

Le mizutaki nabe (水炊き)  avec un bouillon à base de poulet et d’algue konbu.

Le kaki nabe (かき鍋) à l’huitre.

L’udon-suki (うどんすき) aux udons.

L’ishikari nabe (石狩鍋) au saumon.

Le chanko nabe (ちゃんこ鍋) « nabe des sumotoris », couramment consommée en grande quantité dans le cadre d’un régime hypercalorique.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer